Le blog de ouatata. L\'arbitrage est l\'argument de défaite des nuls.

D'où viennent le carton jaune et le carton rouge ?

D'où viennent le carton jaune et le carton rouge ? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent. Et dire, que l'idée qui a révolutionné l'arbitrage est venue d'un arbitre anglais au volant de sa voiture arrêtée à un feu rouge. 

 

Un arbitre sans ses cartons, cela vous parait inconcevable ? Et pourtant, les hommes en noir ont dû s’en passer jusqu’en 1970, les avertissements et les expulsions s’effectuant alors de manière verbale. Les limites de ce système ? Beaucoup de joueurs ne savaient pas s’ils avaient déjà été avertis alors qu’en tribunes, il était impossible de se tenir informé.

C’est en 1966 qu’un évènement va révolutionner le football. Lors de la Coupe du Monde en Angleterre, les Anglais affrontent l’Argentine dans un match qui va prendre une tournure inattendue. L'arbitre Rudolf KREITLEIN décide en effet d’expulser le capitaine argentin Antonio Ubaldo Rattín, qui refuse de quitter le terrain. Sept minutes de discussions et de palabres seront nécessaires pour convaincre le joueur et enfin reprendre la rencontre.
 
Une scène assez incroyable qui se déroule sous les yeux de Ken ASTON, un arbitre anglais assis en tribune et choqué par ce qu’il vient de voir. L’histoire prétend que c’est en rentrant chez lui après le match qu’Aston a eu l’idée de sa vie. Arrêté à un feu rouge au volant de sa voiture, il se dit qu’on pourrait adapter la signalisation routière au football. Un carton jaune pour avertir un joueur, un rouge pour l’exclure : facile à mettre en place et simple à appliquer. Son idée séduit rapidement la FIFA qui attendra le Mondial 1970 pour l’adopter.
 
C’est ainsi que le dimanche 31 mai, l'arbitre allemand Kurt TSCHENSCHER entre dans l’histoire en dégainant le premier carton jaune de l'histoire du football et de la Coupe du Monde lors du match de poule Mexique-URSS (0-0). C’est Lovchev, le n°6 de l'équipe soviétique, qui fut le premier joueur a recevoir un carton jaune de toute l'histoire du football. Il faudra attendra quatre ans et le Mondial en Allemagne pour voir le premier carton rouge. Il est donné au Chilien Caszely par l'arbitre turc  Dogan BABACAN lors du match Chili-RFA le 14 juin 1974.

Au rayon des anecdotes les plus croustillantes, on peut citer Paul Cooper, un joueur anglais amateur qui a reçu six cartons rouges lors du même match. La faute à des discussions interminables après une expulsion, obligeant l’arbitre de la rencontre à brandir six fois son carton. Record historique évidemment et deux ans de suspension pour ce joueur de Border Amateur League. De plus, le carton rouge donné le plus rapidement de l'histoire d'une coupe du Monde fut dégainé par l'arbitre français Joël QUINIOU lors de la Coupe du Monde 1986 pour l'Uruguayen Batista lors du match Uruguay - Ecosse après 56 secondes de jeu.

Le match d'une coupe du Monde qui a reçu le plus de carton est le match Portugal Pays Bas de la Coupe du Monde 2006 arbitré par Valentin IVANOV comptabilisant 12 cartons jaunes et 4 cartons rouges. Autre record, celui des cartons jaunes lors d’un même match. Il appartient au Croate Josip Simunic, averti à trois reprises avant d’être expulsé lors du match Croatie-Australie de la Coupe du Monde 2006. La faute à l'arbitre anglais Graham POLL qui s’était un peu emmêlé les pinceaux. Ou plutôt les cartons…

 



12/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres