Le blog de ouatata. L\'arbitrage est l\'argument de défaite des nuls.

Divers

 Voici une catégorie qui parle de tout et de rien. Vos réactions sont encore une fois privilégiées. 


FIFA : révolution dans le football, changement des lois du jeu et vidéo expérimentée à partir de la saison prochaine

Le Board de la FIFA a annoncé l'expérimentation de l'assistance vidéo en 2016, ce samedi à l'issue de son congrès à Cardiff. En cas de succès, son utilisation ne sera ensuite appliquée que sous certaines conditions. Il a également pris d'autres décisions relatives aux lois du jeu à partir de la saison prochaine (2016-2017). 

 

La vidéo : 

 

C'est une véritable révolution qu'a annoncée le Board de la FIFA (IFAB), réuni en Congrès ce samedi à Cardiff : l'aide de la vidéo pour l'arbitrage a été autorisée en match à titre expérimental sous certaines conditions à compter de la saison 2016-2017 et pour au moins deux ans. Celle-ci sera utilisable dans quatre situations définies :
1) déterminer si un ballon a franchi la ligne de but
2) les expulsions
3) les penalties
4) l'identité des joueurs qui ont commis les fautes. 

Les tests seront d'abord effectués "offline", c'est-à-dire sans communication entre l'arbitre central et l'assistant vidéo, puis seront "online" à partir de la saison 2017-2018 au plus tard, le temps d'affiner les protocoles. «Nous avons pris une décision historique pour le football. L'IFAB et la FIFA mènent maintenant le débat et ne sont pas près de l'arrêter. Nous avons démontré que nous écoutons le monde du football et appliquons donc le sens commun. Il nous faut être prudent mais nous accomplissons des pas concrets pour démontrer qu'une nouvelle ère a débuté au sein de la FIFA et de l'IFAB», a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino, à la presse. 

 

La fin de la "triple peine" ? 

 

La "triple peine" (penalty, carton rouge, suspension) a également été réformée. «Si le gardien ou un défenseur dans la surface essaie d'aller au ballon, d'aller au duel, de manière correcte et fait la faute, il n'y aura pas de carton rouge, seulement un jaune, a dit Infantino. Pour tout autre cas, jeu violent, but empêché, il y aura carton rouge. Cela entre en vigueur le 1er juin, pour l'Euro et la Copa America Centenario».

 

 

Les autres nouveautés : 

 

Lors de ce congrès de l'IFAB ont également été entérinées de nouvelles règles qui entreront en vigueur au 1er juin 2016 :
- le ballon au coup d'envoi n'aura plus obligation d'être joué uniquement vers l'avant
- un joueur ayant subi une faute sanctionnée d'un carton jaune ou rouge pourra désormais être soigné sur le terrain, ceci afin de ne pas donner d'avantage numérique à l'équipe adverse
- l'arbitre aura le droit d'expulser des joueurs qui se sont battus avant le coup d'envoi. 


06/03/2016
0 Poster un commentaire

Trophée UNFP saison 2013/2014 :

Saison 2013-2014

 

Meilleur joueur de Ligue 1 : 

 

Zlatan IBRAHIMOVIC (Paris Saint-Germain)

 

Meilleur espoir de Ligue 1 : 

 

Marco VERRATTI (Paris Saint-Germain)

 

Meilleur gardien de Ligue 1 :

 

Salvatore SIRIGU (Paris Saint-Germain)

 

Equipe type de Ligue 1 :

 

Salvatore SIRIGU (Paris Saint-Germain) -

Serge AURIER (Toulouse ), Thiago SILVA (Paris Saint-Germain), Loïc PERRIN (AS Saint Etienne), Layvin KURZAWA (AS Monaco) - 

Thiago MOTTA (Paris Saint Germain), Marco VERRATTI (Paris Saint-Germain), Edinson CAVANI(Paris Saint-Germain), James RODRIGUEZ (AS Monaco) -

Alexandre LACAZETTE (Olympique Lyonnais), Zlatan IBRAHIMOVIC (Paris Saint-Germain)

 

Meilleur entraîneur de Ligue 1 :

 

René GIRARD (Lille OSC) 

 

Plus beau but de la saison :


Zlatan IBRAHIMOVIC (Paris Saint Germain) face au SC Bastia lors de la 10e journée

 

Meilleur joueur de Ligue 2 : 

 

Diafra SAKHO (FC Metz)

Meilleur gardien de Ligue 2 : 

 

Alphonse AREOLA (RC Lens)

 

Equipe type de Ligue 2 : 

 

Alphonse AREOLA (RC Lens) -

Ludovic BAAL (RC Lens), Alaeddine YAHIA (RC Lens), Sylvain MARCHAL (FC Metz), Romain METANIRE (FC Metz) -

N'golo KANTE (SM Caen), Yannis SALIBUR (Clermont Foot), Jeff LOUIS (AS Nancy Lorraine), Benjamin NIVET (ESTAC) -

Andy DELORT (Tours FC), Diafra SAKHO (FC Metz)

 

Meilleur entraîneur de Ligue 2 : 

 

Albert CARTIER (FC Metz)

 

Meilleur joueuse : 

 

Gaëtane THINEY (Juvisy)

 

Meilleurs arbitres :


Ruddy BUQUET (F1) - Frédéric CANO (AAF1) - Stéphanie FRAPPART (F3)

 

Trophée d'honneur UNFP :


Mickaël LANDREAU (SC Bastia)

 

Trophée UNFP - Fondation du football :


Sylvain ARMAND (Stade Rennais)

 

Trophée Peace and Sport :

 

Joël BOUZOU

 

 


 

 

 

Pour rappel, les meilleurs joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont élus par les joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2. L’Unecatef organise son propre vote pour les entraîneurs. Les arbitres sont désignés par les arbitres. Enfin, le plus beau but est attribué après le vote du public.

 
Vos réactions en commentaires sur ce blog dessous cet article, par mail sur ouatata74@gmail.com, sur la page facebook "Le blog de ouatata." ou sur le compte Twitter @ouatata_off ! 

11/05/2014
0 Poster un commentaire

D'où viennent le carton jaune et le carton rouge ?

D'où viennent le carton jaune et le carton rouge ? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent. Et dire, que l'idée qui a révolutionné l'arbitrage est venue d'un arbitre anglais au volant de sa voiture arrêtée à un feu rouge. 

 

Un arbitre sans ses cartons, cela vous parait inconcevable ? Et pourtant, les hommes en noir ont dû s’en passer jusqu’en 1970, les avertissements et les expulsions s’effectuant alors de manière verbale. Les limites de ce système ? Beaucoup de joueurs ne savaient pas s’ils avaient déjà été avertis alors qu’en tribunes, il était impossible de se tenir informé.

C’est en 1966 qu’un évènement va révolutionner le football. Lors de la Coupe du Monde en Angleterre, les Anglais affrontent l’Argentine dans un match qui va prendre une tournure inattendue. L'arbitre Rudolf KREITLEIN décide en effet d’expulser le capitaine argentin Antonio Ubaldo Rattín, qui refuse de quitter le terrain. Sept minutes de discussions et de palabres seront nécessaires pour convaincre le joueur et enfin reprendre la rencontre.
 
Une scène assez incroyable qui se déroule sous les yeux de Ken ASTON, un arbitre anglais assis en tribune et choqué par ce qu’il vient de voir. L’histoire prétend que c’est en rentrant chez lui après le match qu’Aston a eu l’idée de sa vie. Arrêté à un feu rouge au volant de sa voiture, il se dit qu’on pourrait adapter la signalisation routière au football. Un carton jaune pour avertir un joueur, un rouge pour l’exclure : facile à mettre en place et simple à appliquer. Son idée séduit rapidement la FIFA qui attendra le Mondial 1970 pour l’adopter.
 
C’est ainsi que le dimanche 31 mai, l'arbitre allemand Kurt TSCHENSCHER entre dans l’histoire en dégainant le premier carton jaune de l'histoire du football et de la Coupe du Monde lors du match de poule Mexique-URSS (0-0). C’est Lovchev, le n°6 de l'équipe soviétique, qui fut le premier joueur a recevoir un carton jaune de toute l'histoire du football. Il faudra attendra quatre ans et le Mondial en Allemagne pour voir le premier carton rouge. Il est donné au Chilien Caszely par l'arbitre turc  Dogan BABACAN lors du match Chili-RFA le 14 juin 1974.

Au rayon des anecdotes les plus croustillantes, on peut citer Paul Cooper, un joueur anglais amateur qui a reçu six cartons rouges lors du même match. La faute à des discussions interminables après une expulsion, obligeant l’arbitre de la rencontre à brandir six fois son carton. Record historique évidemment et deux ans de suspension pour ce joueur de Border Amateur League. De plus, le carton rouge donné le plus rapidement de l'histoire d'une coupe du Monde fut dégainé par l'arbitre français Joël QUINIOU lors de la Coupe du Monde 1986 pour l'Uruguayen Batista lors du match Uruguay - Ecosse après 56 secondes de jeu.

Le match d'une coupe du Monde qui a reçu le plus de carton est le match Portugal Pays Bas de la Coupe du Monde 2006 arbitré par Valentin IVANOV comptabilisant 12 cartons jaunes et 4 cartons rouges. Autre record, celui des cartons jaunes lors d’un même match. Il appartient au Croate Josip Simunic, averti à trois reprises avant d’être expulsé lors du match Croatie-Australie de la Coupe du Monde 2006. La faute à l'arbitre anglais Graham POLL qui s’était un peu emmêlé les pinceaux. Ou plutôt les cartons…

 


12/12/2013
0 Poster un commentaire

Décès de Pascal GALIBERT :

Vers 13h, dimanche 24/11 après midi, il faisait parti des 4944 concurrents du marathon de La Rochelle, Pascal GALIBERT a été victime d'un problème cardiaque à l'arrivée de la course. 

Après avoir été pris en soin et emmené à l'hôpital, Pascal GALIBERT est décédé 8 heures plus tard. 

 

Pascal GALIBERT était arbitre assistant international français. Il assistait en Ligue 1 de 1998 à 2007 avec des arbitres comme Bruno DERRIEN, Philippe MALIGE ou encore Stéphane BRÉ avec lequel il a officié lors de la finale de la Coupe de France en 2004 opposant le PSG à Châteauroux.

En 2004, il devient le président de la Commission Régional des Arbitres de la Ligue Atlantique de Football. Puis, après 7 saisons en Ligue 1 et avec une trentaine de matches de coupe d'Europe, il prend sa retraite d'arbitre assistant mais reste à la disposition d'arbitres de Ligue Atlantique qu'il forme et à qui il apporte beaucoup et devient observateur d'arbitres. 

 

Toute la famille des arbitres est en deuil après cette nouvelle. Pascal restera dans la mémoire de tous. Condoléances à sa famille et à ses proches. 

 

 


25/11/2013
0 Poster un commentaire

Différencier "anéantir une occasion manifeste de but" et "stopper une attaque prometteuse" :

Depuis 2 saisons, j'entends pas mal de personnes parler de « dernier défenseur ». Cette notion n'existe pas et n'a jamais existé. J'espère grâce à cet article, vous éclairer sur deux notions incontournables chez les arbitres mais aussi chez les joueurs, les spectateurs et les médias, afin d'informer tout ceux qui suivent de près le football et qui se trompe souvent sur la couleur du carton qui va sortir.

 

  1. Anéantir une occasion manifeste de but :

     

La Loi 12 définit clairement la notion « d’Anéantissement d’une occasion nette manifeste de but » en fixant un contour précis d’aide à la décision.

Un joueur sera ainsi exclu lorsqu’il commet une faute sur un adversaire, sanctionable d’un coup franc alors que celui-ci possède une nette opportunité de marquer.

L’arbitre devra effectuer une rapide analyse de la situation en tenant compte :

De la distance entre le lieu de la faute et le but

De la probabilité qu’a l’équipe de conserver ou de récupérer le ballon

Du sens du jeu, axial et vers le but

Du placement et du nombre de défenseurs à proximité de l’attaquant.

 

AOMB.png

 

  1. Stopper une attaque prometteuse :

 

Même si l’attaque prometteuse n’est pas définie clairement par les lois du jeu, cette situation de jeu fréquente sur nos terrains doit retenir toute l’attention des arbitres car, même légère, la faute commise contre un adversaire qui se crée une attaque prometteuse répond à une démarche tactique brisant ainsi une potentialité d’occasion de but. La notion d’attaque prometteuse peut donc se résumer ainsi :

Une situation donnant la possibilité aux attaquants de se créer une occasion de but.

Dans ce contexte l’arbitre devra prioritairement analyser :

Le sens du jeu : vers l’avant

La maîtrise du ballon de l’attaquant

Le placement des adversaires et partenaires

 

SAP.png


02/09/2013
0 Poster un commentaire

Trophée UNFP saison 2012/2013 :

Le palmarès : 


Saison 2012-2013


Meilleur joueur de Ligue 1 : 


Zlatan IBRAHIMOVIC (Paris Saint-Germain)


Meilleur espoir de Ligue 1 : 


Florian THAUVIN (SC Bastia)


Meilleur gardien de Ligue 1 :


Salvatore SIRIGU (Paris Saint-Germain)


Equipe type de Ligue 1 :


Salvatore SIRIGU (Paris Saint-Germain) - Christophe JALLET (Paris Saint-Germain), Thiago SILVA (Paris Saint-Germain), Nicolas NKOULOU (Olympique de Marseille), MAXWELL (Paris Saint-Germain) - Dimitri PAYET (LOSC Lille), Marco VERRATTI (Paris Saint-Germain), Blaise MATUIDI (Paris Saint-Germain), Mathieu VALBUENA (Olympique de Marseille) - Pierre-Emerick AUBAMEYANG (AS Saint-Etienne), Zlatan IBRAHIMOVIC (Paris Saint-Germain)


Meilleurs entraîneurs de Ligue 1 :

 

Carlo ANCELOTTI (Paris Saint-Germain) et Christophe GALTIER (AS Saint-Etienne)

 

Plus beau but de la saison


Saber KHLIFA (Evian TG FC) face à l’OGC Nice lors de la 36e journée


Meilleur joueur de Ligue 2 : 

 

Giannelli IMBULA (EA Guingamp)

Meilleur gardien de Ligue 2 : 

 

Zacharie BOUCHER (Havre AC)


Equipe type de Ligue 2 : 


Zacharie BOUCHER (Havre AC) - Jean CALVÉ (SM Caen), Andrea RAGGI (AS Monaco), Gabriel CICHERO (FC Nantes), Raphaël GUERREIRO (SM Caen) - Valère GERMAIN (AS Monaco), Mounir OBBADI (AS Monaco), Giannelli IMBULA (EA Guingamp), Filip DJORDJEVIC (FC Nantes) - Claudiu KESERU (Angers SCO), Mustapha YATABARÉ (EA Guingamp)


Meilleur entraîneur de Ligue 2 : 

 

Jocelyn GOURVENNEC (EA Guingamp)

Meilleur joueuse : 

 

Lotta SCHELIN (Olympique Lyonnais)


Meilleurs arbitres :


Silas BILLONG (F3) - Laurent QUIÉVREUX (F4) - Jérémie STINAT (F4)

 

Trophée d'honneur UNFP :


Grégory COUPET


Trophée UNFP - Fondation du football :


Bernard DIOMEDE 

 

Trophée de la meilleure mascotte :


VALENCYGNE (Valenciennes FC)

 

Pour rappel, les meilleurs joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont élus par les joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2. L’Unecatef organise son propre vote pour les entraîneurs. Les arbitres sont désignés par la DNA. Enfin, le plus beau but est attribué après le vote du public.

 
Vos réactions en commentaires sur ce blog dessous cet article, par mail sur ouatata74@gmail.com, sur la page facebook "Le blog de ouatata." ou sur le compte Twitter @ouatata_RTL ! 


20/05/2013
0 Poster un commentaire

Fesches-le-Châtel : l’arbitre étranglé et évacué

Le match de 3e division entre la réserve feschoise et le BRCL a été stoppé par une grave agression à l’encontre de l’arbitre, avant l’intervention des pompiers et des forces de l’ordre.

Le match aller entre les deux équipes, qui a eu lieu le lundi 1er avril, avait déjà donné lieu à un incident. Le juge de touche feschois, à un moment donné, avait en effet (d’après les dirigeants de Bessoncourt/Roppe/Larivière) enlevé le drapeau de corner avant de l’envoyer en direction des spectateurs locaux. Mais ce dimanche, quelques jours plus tard seulement, le match entre Fesches/b et le BRCL a tourné au vinaigre, dans des circonstances nettement plus graves. Sur la pelouse du stade Georges André, et alors que les visiteurs menaient 2-4 à la 65e minute, l’arbitre, Nathanaël Pitel, a adressé un carton rouge à l’un des joueurs feschois. Or, celui-ci a alors saisi l’homme en noir par le cou. Un étranglement qui s’est poursuivi par l’intervention d’un autre joueur local, arrivé par derrière et qui, une fois face à l’arbitre, lui a adressé un uppercut au menton. Immédiatement, M. Pitel est tombé au sol, et a été victime d’une crise d’épilepsie. Les joueurs, massés autour de lui, ont dû l’empêcher d’avaler sa langue, puis rapidement les pompiers sont intervenus pour lui porter secours, tandis que la gendarmerie arrivait sur place. Les forces de l’ordre ont pris les dépositions des deux capitaines, ainsi que des deux joueurs incriminés. « C’était une scène terrible, certains de mes joueurs avaient les larmes aux yeux », soupirait hier soir encore l’entraîneur du BRCL, Patrick Guyon, dont la version de ces événements nous était confirmée dans le détail par des dirigeants feschois. 

 


 


08/04/2013
0 Poster un commentaire

Pierre Ménès et Joey Barton se clashent sur Twitter :

Ça chauffe dans la twittosphère ... Ce mardi, sur ce réseau social, Joey Barton et Pierre Ménès sont partis au clash, s'échangeant quelques amabilités suite à des critiques du journaliste à propos du rendement de l'Anglais sur les vertes pelouses.

Il vaut mieux éviter de s'en prendre à Joey Barton, sur les terrains comme en dehors. Réputé pour être un guerrier, à la limite de la violence, de l'autre côté de la Manche, le milieu de terrain anglais ne s'est pas trop fait remarquer dans le mauvais sens depuis son arrivée en Ligue 1 et à l'Olympique de Marseille. Il est en tout cas un secteur où l'ancien Magpie de Newcastle United est incontournable: c'est sur Twitter.

Souvent alpagué et sollicité sur ce réseau social, Barton n'est pas le dernier à échanger sur différents sujets et n'hésite surtout pas à dire ce qu'il pense, que cela flatte ou non les égos. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Phocéen n'a pas apprécié la sortie de Pierre Ménès sur Twitter à son sujet. Suite à un article paru dans la presse, le journaliste a gratuitement envoyé une pique gratuite à l'ex-capitaine des Queens Park Rangers. La réponse a fusé...

 


 

 

 


 

 


19/03/2013
0 Poster un commentaire

Arbitre à 17 ans, il se fait agresser sauvagement :

Un jeune de Valence a été violemment battu alors qu'il arbitrait un match amateur. Il a perdu la rate. L'agresseur est un policier de profession.

 

 

Hector Giner Tarazon arbitrait tranquillement la rencontre entre Los Silos et Mislata au stade minicipal de Burjassot le week-end dernier lorsque, à la 88e, il a dû signaler une faute d'un joueur de Mislata. Celui-ci, n'appréciant pas, a lancé au jeune directeur de jeu: «Tu es un crétin, arbitre.» Ce qui a poussé Hector à sortir immédiatement le carton rouge.

Le joueur expulsé a alors réagi violemment. Il a d'abord asséné un coup au visage du jeune arbitre. Ce qui l'a fait perdre l'équilibre et tomber au sol. L'agresseur l'a ensuite roué de coups de pied sur le côté et dans le dos. Les autres joueurs sont intervenus, tentant de mettre fin à ce déferlement de violence dont était victime le jeune arbitre de 17 ans.

Le match a été immédiatement suspendu, sur le score de 2-2. Des témoins ont appelé la police. Tandis qu'une ambulance arrivait vite sur les lieux pour conduire le blessé à l'hôpital. Les examens médicaux ont révélé une rupture de la rate et de nombreuses fractures des côtes. Peu après 19h, les médecins ont procédé à l'ablation de l'organe endommagé. La victime a perdu trois litres de sang.

L'agresseur, lui, est tombé en larmes dès qu'il a pris conscience de la gravité de l'acte qu'il venait de commettre. «J'ai perdu la tête», a déclaré ce policier de 27 ans. Il a ensuite passé la nuit en prison, avant d'être présenté devant le juge le lendemain. Il a été suspendu par son club.

De son côté, le jeune Hector a confié à son père, José Giner, qu'il abandonnait ses rêves de carrière dans l'arbitrage.


20/02/2013
0 Poster un commentaire

Ils criaient : “On va te saigner, te crever”

Hervé Ovini, l’arbitre agressé du match Narbonne Septimanie/Moussan-Montredon témoigne.


En vingt-deux ans d’arbitrage, dont dix en Ligue, je n’avais jamais été confronté à une telle violence autour d’un terrain de football. Des bagarres, j’en ai vues, mais là, ça dépassait tout ce qu’on peut imaginer".

Vingt-quatre heures après les graves incidents qui ont émaillé la fin du match entre Narbonne Septimanie et l’Olympique Moussan-Montredon, Hervé Ovini, “l’homme en noir”, est toujours "profondément choqué" par les scènes d’une "sauvagerie inouïe" dont il a été témoin.


Coup de couteau dans le cou


Menés 2 à 0 à la mi-temps sur le terrain de Narbonne Septimanie, à Montplaisir, les joueurs de Moussan-Montredon étaient parvenus à égaliser en seconde période, avant de s’imposer par 3 buts à 2. Au grand dam du club narbonnais et de ses supporters, selon les témoignages recueillis.

En cause, estime l’arbitre, une bande d’"une vingtaine de jeunes qui n’étaient pas venus pour regarder un match de foot". De fait, c’est à une violente bagarre qu’ont été confrontés les joueurs visiteurs, lors de laquelle un des leurs a été blessé d’un coup de couteau dans le cou, qui a frôlé une artère vitale.


"Vous avez la sueur qui vous coule dans le dos"


"Moi, je n’ai dû mon salut qu’à la prompte ouverture de la porte de mon vestiaire, dans lequel j’ai pu me réfugier", témoigne Hervé Ovini. Pressentiment ? L’arbitre quadragénaire en avait confié la clé à son père, venu assister à la rencontre. C’est celui-ci qui, au coup de sifflet final, a ouvert le local dans lequel son fils a trouvé refuge.

Dix minutes durant - "c’est très long, dix minutes, dans ces circonstances…" -, l’arbitre a senti les coups violents portés sur la porte, entendu les menaces qui fusaient : "Ils criaient “On va te saigner, on va te crever”. Quand vous entendez ça, vous avez la sueur qui vous coule dans le dos…".


Abandonner l'arbitrage ?


De retour à son domicile, dans la soirée, Hervé Ovini confie avoir songé, un temps, "ranger les crampons" et abandonner l’arbitrage. Il en a été dissuadé par ses pairs, qui l’ont convaincu de "ne pas céder face à ces violences. Mais, même quand on est un passionné comme moi, ça fait réfléchir".

Lundi, l’arbitre mettait un point final au rapport qu’il va adresser au président du district de football de l’Aude, Claude Lacour. Hervé Ovini, lui, espère désormais que "la sanction sera à la hauteur des événements". A l’égard des joueurs auteurs des violences, mais aussi des responsables du club, dont certains l’ont menacé en deuxième mi-temps, affirme l’arbitre. "Ils savaient qu’il y allait avoir des échauffourées, mais ils n’ont rien fait. Ces gens-là, les joueurs comme les responsables, n’ont rien à faire sur ou autour d’un terrain de sport".

Sur le plan judiciaire, le parquet de Narbonne a indiqué, lundi soir, qu’une procédure avait été ouverte pour “violence en réunion avec arme dans une enceinte sportive”. Dirigeants des deux clubs, joueurs témoins ou incriminés et arbitre ont été ou vont être entendus, pour identifier les auteurs des violences qui auraient pu provoquer un drame.

 

L'arbitre a été agressé du match Narbonne Septimanie/Moussan-Montredon.


27/11/2012
0 Poster un commentaire

Communiqué LFP Paris Sportifs :

Attention, vous, les acteurs du football, soyez conscients du danger. Ne vous mettez pas hors la loi. Parier sur les matches professionnels organisés en France vous est interdit.

Que vous soyez joueurs, entraîneurs, dirigeants, arbitres, le non-respect de cette interdiction vous expose à des sanctions graves, sportives et pénales.

Songez aux conséquences pour vous et vos proches. Pensez à votre sport.

Le football est un jeu formidable car on ne connaît jamais le résultat d'un match à l'avance. L'incertitude et le suspens sont des ingrédients qui font la passion du public. Le soupçon est un poison mortel pour le football.

Sachez-le, le risque existe pour chacun d'entre vous d'être un jour approché par des gens qui ont su gagner votre confiance.

Ils voudront faire de vous leur complice, ne devenez pas leur victime.

C'est en vous plaçant dans une situation de dépendance que vous pouvez être contraint à manipuler le déroulement d'une rencontre.

Si vous êtes sollicité, ou même si vous avez le moindre doute, signalez-le immédiatement.

La ligue, votre syndicat ou votre club seront à votre écoute et vous aideront.

Vous devez également savoir que la loi permettra bientôt de croiser le fichier des personnes interdites de paris avec la liste des parieurs. Si vous fraudez, vous serez automatiquement repéré.

Jusqu'à aujourd'hui, le football français a été épargné par la fraude. Raison de plus pour être, tous ensemble, plus vigilants que jamais.

 



12/10/2012
0 Poster un commentaire

Un jeune arbitre agressé par un joueur de La Bernerie-en-Retz !

Le deuxième tour de coupe Atlantique entre La Garnache et La Bernerie-en-Retz ne s'est pas terminé, dimanche, suite à l'agression de l'arbitre de centre par un joueur. Retour sur les faits...


Même si le club n'y est pour rien, le stade de La Garnache a été victime de faits inadmissibles dimanche après-midi. (Photo DR)
Pour Guillaume Devaux, ce dimanche devait être comme les autres avec une rencontre à arbitrer. Mais le jeune arbitre du club de Saint-Cyr-des-Gats (Vendée) se rappelera sans doute longtemps de son déplacement au stade des Genêts de La Garnache pour le deuxième tour de la coupe Atlantique face à La Bernerie-en-Retz. Un match qui ne s'est jamais terminé... 
Après un tacle appuyé d'un joueur bernerien, déjà averti auparavant, l'arbitre a sorti un second carton jaune synonyme d'expulsion. « Il est parti en direction des vestiaires puis il est revenu pour m'asséner un coup de poing, raconte Guillaume Devaux. Je n'ai rien compris. Je ne savais plus ou j'étais ! Les joueurs de La Garnache se sont mis autour de moi pour me protéger et me passer un peu d'eau sur le visage. » Résultat ce cette agression, l'officiel a du passer par les urgences. « Dimanche soir, ça me sifflait dans les oreilles, poursuit-il. Les médecins n'ont pas pu faire de radio car c'était trop enflé. Pour l'instant, j'ai cinq jours d'ITT mais je dois retourner à l'hôpital mercredi soir pour une radiode contrôle et vérifier que ma machoire n'est pas déplacée. » 
Le geste du joueur de La Bernerie-en-Retz est bien sûr impordonnable, surtout que celui-ci est éducateur d'équipes jeunes dans son club. Pire, Jean-Paul Daviaud, le président du club et adjoint au maire de la commune, ne semble pas s'émouvoir des faits ! « Il m'a demandé de ne pas être trop sévère avec son joueur dans mon rapport », assure Guillaume Devaux, choqué par la démarche. 
Joint au téléphone, Jean-Paul Daviaud a assuré qu'« il n'y avait  pas mort d'homme » avant de raccrocher. Par contre, le joueur de son club risque jusqu'à quatre ans de suspension, d'après le règlement de la Fédération française de football. La commission de discipline de la Ligue Atlantique va d'ailleurs prendre le temps de recevoir les divers rapports avant de convoquer les protagonistes. Mais les divers précédents montrent que la clémence ne semble pas de mise lors de l'agression volontaire d'un arbitre durant une rencontre. 
Quant au match, une décision sera prise rapidement puisque le troisième tour de la coupe Atlantique se joue dans quinze jours. Et il est fort à parier que ce ne sera pas La Bernerie-en-Retz qui le jouera...
 
Même si le club n'y est pour rien, le stade de La Garnache a été victime de faits inadmissibles dimanche après-midi. (Photo DR)

17/09/2012
0 Poster un commentaire

Les directives données aux arbitres 2012 :

Directives données aux arbitres du début de la saison 2012/2013 :

 

  1. Prévention :

 

A partir du 15 Mars 2012, les bancs exemplaires et le protocole de fin de match sont devenus obligatoires sur tous les matches de foot à 11. (Uniquement dans le district Haute-Savoie & Pays de Gex) 

 

a) les bancs exemplaires :

 

Le banc d'une équipe ne peut être composé que de 5 personnes maximum. Les trois joueurs remplaçants ainsi qu'un seul éducateur et un seul dirigeant portant leur brassard respectif. D'ailleurs, seules les personnes inscrites peuvent être présentes sur le banc de touche.

(le délégué du match n'est pas compté).

 

b) le protocole de fin de match :

 

A la fin du match, l'équipe visiteuse rejoint le centre du terrain, sert la main de l'arbitre qui attend à l'entrée du rond central, puis tous vont serrer la main de l'équipe domicile qui attend à la sortie du terrain.

 

Remarques : Les arbitres officiels ont une fiche internet par match à remplir et à retourner sur laquelle il n'est pas question de fair-play, mais de sportivité (bancs exemplaires ?, protocoles respectés ?, …)

 

  1. Protection des joueurs :

 

Des nouvelles consignes ont été transmises aux arbitres pour protéger avant tout l'intégrité physique du joueur.

 

a) Les semelles :

 

 

Toutes semelles au dessus du pied ou sur le côté du pied seront sanctionnées d'un carton jaune. Toutes semelles qui partent de la cheville en passant par les genoux, le buste ou la tête seront sanctionnées d'un carton rouge.

 

b) les tacles :

 

Tout tacle qui est considérer comme mettant en danger l'intégrité physique du joueur sera sanctionné d'un carton rouge (tacle par derrière, les deux pieds en avant, les deux pieds décollés du sol, …).

 

c) les coudes :

 

Lors d'un duel aérien, un joueur qui écarte la tête de son adversaire avec son coude sera sanctionné d'un carton jaune.

Si un joueur donne délibérément un coup de coude dans le visage de son adversaire, sera sanctionné d'un carton rouge.

 

  1. Respect de l'arbitre et de son autorité.


  • Un joueur qui réclame un carton pour son adversaire sera lui même sanctionné d'un carton jaune.

  • Un joueur qui manifeste sa désapprobation en parole ou en acte sera sanctionné d'un carton jaune. (taper dans le ballon, crier sur l'arbitre,...). Ne pas confondre frustration et contestation.

  • Les arbitres ont pour consigne de se tenir à l'écart en cas d'altercation et d'échauffourée et de sanctionner d'un carton jaune minimum les joueurs à l'origine.

  • Un joueur qui applaudit (ironiquement) l'arbitre suite à une de ses décisions sera sanctionné d'un carton rouge direct !

  • Un joueur qui a une attitude menaçante sur l'arbitre (buste en avant, tête contre tête ou poussette) sera également sanctionné d'un carton rouge direct !

 

Remarques : Attention, les arbitres sont considérés comme charger d'une mission de service public. Les atteintes dont ils peuvent être victimes dans l'exercice de leur mission sont désormais réprimées par des peines aggravées, lourdes amendes et peine de prison. (loi du 23 octobre 2006)

 

  1. Anéantir une occasion nette de but ou stopper une attaque prometteuse ?

 

Il a été demandé aux arbitres de distinguer deux termes : anéantir une occasion nette de but ou stopper une attaque prometteuse.

 

a) Anéantir une occasion nette de but :

 

Il y a anéantissement d'une occasion manifeste de but lorsque :

  • l'action est à proximité du but

  • l'attaquant est en possession du ballon

  • le défenseur est le dernier ou l'avant dernier s'il y a le gardien devant lui

  • l'action est axée au but et que la direction du ballon est dans l'axe du but.

 

b) Stopper une attaque prometteuse :

 

Le terme stopper une attaque prometteuse est utilisé lorsque :

  • l'action n'est pas à proximité du but

  • l'attaquant n'est pas en possession du ballon

  • le défenseur n'est pas le dernier ou l'avant dernier.

  • l'action n'est pas axée au but et la direction du ballon n'est pas dans l'axe du but.

  1. Équipements des joueurs :

 

Maillots, short, chaussures, protège-tibias et chaussettes sont obligatoires.

 

Tout bijoux (collier, bague, chaîne, bracelet en tissus et piercing) devront être retirés. Seule l'alliance strappée est autorisée en catégorie adulte.

Les collants et cols roulés sont autorisés en cas de grand froid (moins de 5°). A 10° ce n'est pas le grand froid !

Les cuissards qui dépassent du short doivent être de la même couleur que le short ou de la couleur dominante du short.

Les tips-tops sont autorisés par le district de Haute-Savoie et du Pays de Gex. Seulement, certains arbitres pointilleux peuvent les refuser.

  1. Le hors-jeu

 

Rappel : Est hors-jeu tout joueur considéré plus près de la ligne de but qu'à la fois le ballon et l'avant dernier défenseur (le dernier étant le gardien). Être hors-jeu n'est pas une infraction en soit (hors-jeu passif). Seul un joueur qui reçoit ou joue le ballon est signalé et sanctionné du hors-jeu (hors-jeu actif).

 

3 cas où le joueur sera sanctionné d'un hors-jeu :

  • Le joueur 4 tire au but et le joueur 8 est hors-jeu au moment de la frappe. Le ballon frappe le poteau et revient sur le joueur 8. Il sera sanctionné d'un hors-jeu.

  • Le joueur 4 tire au but et le joueur 8 est hors-jeu au moment de la frappe. Le ballon est repoussé par le gardien et revient sur le joueur 8. Il sera sanctionné d'un hors-jeu.

  • Le joueur 4 a le ballon, le joueur 6 n'est pas hors-jeu mais le joueur 8 est hors-jeu au moment de la passe. Le joueur 4 fait la passe au joueur 6 qui ne peut se saisir du ballon car il est taclé par un défenseur jusqu'au joueur 8 qui était hors-jeu au début. Il sera sanctionné d'un hors-jeu car il tire avantage de sa position et le défenseur n'a pas contrôlé le ballon pour annulé le hors-jeu.

  1. Exécution d'un penalty :

 

Si un joueur s'élance, stoppe sa course, attend que le gardien plonge, tire et marque, le but sera refusé et le joueur sera sanctionné d'un coup-franc indirect en faveur de la défense et d'un carton jaune.

Si un joueur s'élance, stoppe sa course, que le gardien ne plonge pas, tire et marque, le but sera validé.

 

  1. Balle à terre (BAT) :

 

Rappel : Une balle à terre est exécutée par l'arbitre qui lâche le ballon entre deux joueurs (1 de chaque équipe). Le ballon est en jeu lorsqu'il touche le sol.

 

Avant, il était possible de marquer directement après le rebond sur une BAT, mais ça c'était avant.

Actuellement, il faudra enchaîner un contrôle au moins avant de tirer et de marquer sur une BAT.

 

Si un joueur tire et marque directement, il y aura 6 mètres s'il a tiré dans le but de l'adversaire et corner s'il a tiré dans son propre but.

 


26/08/2012
0 Poster un commentaire

JackTaylor, ancien arbitre anglais, décédé !

John Keith Taylor dit Jack Taylor, né le 21 Avril 1930 est décédé hier, vendredi 27 Juillet 2012, à l'âge de 82 ans. 

 

Il a dirigé beaucoup de gros match comme la finale de la coupe du monde 1974 où il est resté célèbre après car il avait sifflé un pénalty dès la première minute en faveur des Pays-Bas de Johan Cruijff alors que les Allemands n'avaient pas encore touché la balle, ce qui n'avait pas empêché la RFA de triompher au final (2-1).

 

NOUS PRESENTONS TOUTES NOS CONDOLEANCES AUX PROCHES DE CE MONSIEUR, QUI FUT UN GRAND ARBITRE EN SON TEMPS ! 

 


 


28/07/2012
0 Poster un commentaire

Commission Fédérale de Discipline du 27/07/2012 :

Réunie à Paris ce vendredi 27 juillet 2012, la Commission Fédérale de Discipline a pris les décisions suivantes suite au comportement de certains joueurs de l'EDF pendant l'Euro 2012  : 


  • Samir Nasri a été sanctionné de trois matches fermes de suspension en Equipe de France
  • Jérémy Ménez a été sanctionné d'un match ferme de suspension en Equipe de France.
  • Hatem Ben Arfa a été rappelé à l'ordre
  • Yann M'Vila a été rappelé à l'ordre
La Commission Fédérale de Discipline transmet au Comité Exécutif pour ces quatre joueurs pour mise en application de l'annexe 5 de la Convention "Joueur Equipe de France" et retenue éventuelle des primes en partie ou en totalité.
EN CLAIR POUR "INSULTER" LES JOURNALISTES TU AS 3 MATCHES, POUR INSULTER UN ARBITRE TU AS UN MATCH ET POUR AVOIR UNE ATTIDUDE PROVOCANTE ENVERS LE SELECTIONNEUR TU ES RAPPELE A L'ORDRE ??????? 
 
 
 
Vos réactions en commentaires sur ce blog et sous cet articles, sur la page facebook "Le blog de ouatata." ou sur le compte Twitter @ouatata_RTL ! 

27/07/2012
0 Poster un commentaire